Skip to main content

Le rêve paralympique de David se poursuit

Date:

Author: Sandra Martinsson, Communications Manager, JYSK Sverige

Catégorie: People

David Olsson vise les Jeux paralympiques À seulement trois mois des Jeux paralympiques de Paris, les sélections des équipes paralympiques se déroulent rapidement. Le pongiste suédois David Olsson, âgé de 23 ans, n'a pas encore réussi à se qualifier, mais son rêve est toujours bien présent.

"Ma chance actuelle est de recevoir une Wild Card. Cela signifie que la fédération doit faire savoir qu'elle a un talent qu'elle estime capable de performer aux Jeux paralympiques, et il y a alors une chance que le Comité International Paralympique accorde une Wild Card pour les jeux", déclare David.

David souffre de la maladie AMC, une maladie musculaire et articulaire. Il a découvert son amour pour le tennis de table dans un centre pour jeunes, où ses victoires contre les dirigeants et ses amis laissaient entrevoir un talent qu'il fallait cultiver.

Après une compétition réussie en Slovénie, il espère passer de la 24e place au classement à la 12e place. Mais il n’a pas encore obtenu de place pour les Jeux paralympiques. Il ne s'est pas non plus qualifié pour les qualifications mondiales en Thaïlande cet été. Il espère donc désormais recevoir une Wild Card.

"Mais j'essaie de ne pas trop penser aux Jeux paralympiques. Si j'obtiens une place, bien sûr, c'est un rêve. Si cela n'arrive pas, j'ai d'autres ambitions. Comme le Championnat d'Europe à domicile cet automne. Ensuite, là-bas, je vais tout tenter pour une médaille", déclare David.

jysk et parasports

  • En 1989, un lien durable et fort entre JYSK et le parasport a été établi. A cette époque, JYSK est devenu le sponsor principal de Parasport Danmark (le comité paralympique danois). Depuis lors, JYSK est également devenu le sponsor principal des associations parasportives en Finlande, en Norvège et en Roumanie, tout en soutenant les comités nationaux paralympiques de la République Tchèque, de la Slovaquie et de la Suède.
  • Il ne reste plus que trois mois avant les Jeux Paralympiques de Paris, qui débuteront le 28 août 2024.

Trouver la bonne concentration

Être un athlète d’élite, c’est souvent attendre. Il y a beaucoup de choses que l'on ne peut pas contrôler en matière de voyage, de conditions de compétition et, dans ce cas-ci, de confirmation de participation au plus grand événement parasportif au monde. Mais une chose peut être contrôlée, selon David, c'est la concentration personnelle.

"Si vous consacrez trop d'énergie à penser à ce que vous ne pouvez pas contrôler, il est facile de tomber dans des pensées négatives. J'essaie de concentrer mon énergie sur ce qui est ici et maintenant, les compétitions et les entraînements que j'ai. C'est ce que je peux contrôler," déclare-t-il.

Un été passionnant EN PERSPECTIVE

David Olsson lors d'une compétition de tennis de table
Le suédois David Olsson vise une place aux Jeux paralympiques de 2024.

Jeux paralympiques ou pas, l'été de David est bien rempli. Il y aura des camps d'entraînement pour affronter ceux qui ont déjà obtenu une place aux Jeux paralympiques et pour offrir aux collègues sélectionnés de l'équipe nationale les meilleures conditions pour les Jeux.

Mais l’accent sera également mis sur la prochaine génération d’athlètes parasportifs. En plus de sa propre formation, David travaille pour l'une des plus grandes associations parasportives d'Europe, la FIFH, que JYSK sponsorise également. En juin, ils organisent des camps d'été pour des enfants porteurs de handicap, et David est en charge de ces camps.

"C'est un bonne combinaison. J'aime beaucoup travailler avec les enfants et les jeunes, et c'est bien de pouvoir laisser un peu de côté sa propre formation et se concentrer sur autre chose. Dans ce cas, c'est l'opportunité pour les enfants et les jeunes de passer un été stimulant", dit-il.

Latest news

T-shirt

Un tee-shirt a changé la culture d'entreprise

- Au centre de distribution JYSK de Kammlach, en Allemagne, un exercice amusant a changé la culture d'entreprise et la façon de travailler.

Couillet

Voici le magasin le plus heureux de JYSK en Belgique

- Qu'est-ce que les magasins JYSK de Couvin et Couillet ont en commun ? Dans les deux magasins, les employés vont travailler chaque jour avec beaucoup de plaisir. Quel est leur secret ?

Environment

JYSK propose une alternative au coton pour ses draps

- JYSK propose désormais des draps en lyocell, une alternative au coton offrant plusieurs avantages pour la production des produits textiles JYSK.

Ajouter un commentaire

Pensez à rester bienveillant :)

About JYSK

Careers

JYSK Head Office